ECUSSON HYDRE

Le Clan de l'Hydre

Province de la Lumière Australe

Présentation

La grande province de la lumière australe, régie par le clan de la Lumière, rebaptisé l'Hydre à la fin de l'Empire, s'étend sur les côtes méridionales du continent.
Ses membres, en très grande majorité composés d'humains, se nomment les Hydréens. Le reste de la population est constituée d'edhels et d'aatguys.
La religion pratiquée est celle Gorradge.
Les Hydréens sont des architectes et des inventeurs hors pair. Ils ont dompté les secrets des pierres et les utilisent pour canaliser et manipuler les flux mystiques. Ils sont capables des créations les plus extraordinaires, que ce soit des piliers de lumières, des mécanismes automatiques, des graines permettant des récoltes abondantes, des encres permettant de modeler toutes les couleurs, et bien d'autres...
La société hydréenne n’est ni sexiste ni pyramidale, car seule l’intelligence humaine au service du développement et de l’amélioration du cadre de vie compte.

Dans les cités et les villages baignés de lumière, le développement urbain est à la pointe des dernières découvertes, que ce soit en termes d’hygiène, de communication, et de transports.

En fonction de leurs capacités, les Hydréens peuvent aussi se spécialiser dans l’art du combat, combinant la force et l’intelligence.
Ainsi les guerriers les plus aguerris tentent-ils d’entrer dans la caste des Sentinelles, véritable bras armé du clan, si les prétendants ont montré des capacités remarquables à manier des armes spécialement conçues pour le clan, telles que les " lames chaudes " (il s’agit d’épées où deux tuyaux relient le pommeau à la lame, et grâce à un étrange mécanisme, la lame peut être chauffée à blanc, infligeant des dégâts considérables).
Enfin, quelques Hydréens privilégiés semblent avoir un lien direct avec Gorradge, leur permettant de comprendre le potentiel et la richesse de chaque matière brute issue de la terre, de l’argile au diamant. Ainsi entrent-ils dans la haute tour mystique des Lithomanciens, afin d’apprendre à utiliser le pouvoir mystique des éléments la terre, véritable force brute que seuls les plus érudits savent canaliser.


Le clan est le berceau de La Caste des Sentinelles, L'Ordre des Lithomanciens et La Caste des Inventeurs.
Découvrez-en plus sur les us et coutumes du Clan de l'Hydre.

 

Si vous créez un personnage affilié au Clan de l'Hydre, vous recevrez un livret détaillé comportant des informations sur la géographie, l'histoire et la structure de ce clan, ainsi que sur ses objectifs et la politique qu'il mène actuellement.

Photo Clan Hydre

 

Gorradge, le Dragon d'Opale

Couleur : Gris

Domaine : Terre

Étoile : Ek-Lhan

Prière : "Par les griffes de Gorradge"

Sphère mystique : Lithomancie

 

Extrait d’une série de tablettes de granit, qui furent découvertes après une éruption volcanique. Elles étaient incrustées d’une multitude de diamants formant un texte en draconique ancien, des enluminures finement ciselées étaient constituées de saphirs et de rubis. Le Grand Concile les attribua à un fidèle du nom de Gar’atnamez qui vécu de 460 à 570 et dont le nom apparaît dans plusieurs récits. Chacune des tablettes était lisible sur ses deux faces.

«...Je suis le Fondement sur lequel tu appuieras ton savoir.
Je suis la Faille dans laquelle tu tomberas si tu n'y prends garde.
Je suis le Joyau au tréfonds des abysses qu'il te faudra trouver.
Je suis la Matière qui sous-tend la création.
Je suis le Secret qu'il te faudra découvrir pour te parfaire .
Je suis la Matrice que tu rejoindras au crépuscule de ta vie.
Nous avons créé la matière brute , et parsemé ses entrailles de trésors inestimables.
Nous sommes la cause et l'effet, le chemin vers la compréhension du monde.
Au prix de nombreux sacrifices, tu peux percer ces mystères.
Ce que tu découvriras, suscitera notre intérêt.
Ce que tu comprendras, te rendra digne de nous prier.
Les Lois Draconiques sont la fondation sur laquelle tu bâtiras ta demeure.
Nos griffes ont façonné le monde pour accueillir la vie.
Notre peau est couleur argile , parsemée de gemmes étincelantes.
Nous sommes toutes les facettes du réel ... »

Extrait des notes d'étude du Concile d'Archi-Robe :

Parler du vénérable est probablement la chose la plus difficile qui soit. Il est la roche solide des montagnes et la terre meuble des cultivateurs.
Son corps, fait de minéraux, incarne la force et la puissance mais également la matrice d'où est issue toute vie . Mais lorsque sa cuirasse se pare de pierres précieuses cela lui donne un air majestueux et superficiel.
Sa nature bicéphale peut intriguer, effrayer ou émerveiller mais elle ne laisse pas indifférent. Il est l'incarnation de la force , du calme et de la réflexion voire de l'immuabilité mais aussi de la curiosité, de la patience, de la détermination et des
colères volcaniques.

Il est le paradoxe.

Avant le cataclysme il poussait ses fidèles à expérimenter toujours plus loin et à élargir leur champ de conscience sans préjugés. Il ne qualifiera jamais quelque chose de bon ou de mauvais.
Bienveillant à l'égard de tous les curieux, il ne tolère en revanche pas la curiosité malsaine ni l'ego démesuré de ceux qui tirent gloire de leurs découvertes.
Il a transmis à ses enfants sa fascination pour les pierres précieuses auxquelles, depuis la nuit des temps, il a attribué des pouvoirs.


 

GORRADGE